Directeur commercial de Arteloge Hôtels et Restaurants

Après avoir dirigé l’hôtel Lyon-Métropole, François Contensou a participé à la création d’Arteloge Hôtels et Restaurants devenu le premier groupe hôtelier indépendant de la Métropole de Lyon. Attaché depuis 22 ans à ce groupe familial, il a aujourd’hui en charge avec ses équipes la commercialisation de 650 chambres réparties sur 6 établissements (Villa Florentine, Lyon Métropole, Parkest, ParkSaône, Lyon-ouest, Hôtel des Congrès) disposant d’autant de restaurants et proposant, au total, plus de 6 000 mètres carrés de salons dédiés à l’événementiel d’entreprise. Dans ce périmètre, il faut aussi inclure les 3 000 mètres carrés de l’Espace Tête d’Or, un Centre de Convention entièrement rénové.  Rencontre avec un acteur incontournable du tourisme d’affaires lyonnais.

Comment se porte le groupe Arteloge ?
En pleine forme ! On sort d’une phase de développement intense puisque le groupe est passé de trois à six établissements en quatre ans, soit trois nouveaux 3 étoiles dernière génération qui collent à l’attente du marché. Avec ces trois ouvertures, Arteloge est désormais capable de répondre à toutes les demandes de la clientèle, que ce soit en termes de catégories comme d’activités associées pour des groupes allant de 10 à 1000 personnes.

Comment ce développement commercial se traduit-il sur le plan du résultat ?
Le chiffre d’affaires du groupe dépasse les 30 millions d’euros, hors Espace Tête d’Or. Le volume d’activité est évidemment en progression significative depuis plusieurs années

Dans ce contexte, le tourisme d’affaires est-il un moteur de croissance pour le Groupe Arteloge ?
Forcément, sachant que nous avons la chance d’avoir des établissements de qualité pour chaque typologie de clients. La Villa Florentine n’a jamais été autant plébiscitée par la clientèle internationale depuis que nous avons créé de nouveaux salons privatifs. Idéal pour les comités de direction. Le ParkSaône, ouvert en février, ainsi que les trois autres 3 étoiles du groupe, sont très appréciés par les entreprises locales car bien positionnés sur le plan tarifaire et disposant de nombreuses salles de réunion. Quant à l’hôtel Lyon Métropole, il reste une référence pour une clientèle nationale et internationale appréciant, de surcroît, les prestations du spa Lyon Plage.

Quelle est la valeur ajoutée du groupe Arteloge ?
Etre capable de proposer une offre globale aux entreprises. Hébergement, transport, restauration, incentive… Nos équipes sont capables de répondre à toutes les demandes et faire du sur-mesure. Dans tous nos établissements, nous avons aussi conçu des formules séminaire/détente/wellness qui correspondent aux tendances du marché. Par exemple, certains de nos hôtels proposent un réveil musculaire avec un pro ou au Parc de la Tête d’Or. D’autres, un accès privilégié au spa Lyon Plage, l’idée étant de prendre en charge le bien-être global de tous les participants. On a aussi imaginé des formules restauration détox/soins/massage qui connaissent un vrai engouement.

Quels sont les prochains objectifs du groupe Arteloge ?
La priorité, c’est de consolider le chiffre d’affaires après nos trois ouvertures en quatre ans. Pour y parvenir, nous avons encore quelques projets en gestation… L’ADN du groupe Arteloge reste la construction de nouveaux établissements sur le territoire de la Métropole. On se sent bien à Lyon….

Propos recueillis par Pascal Auclair

arteloge.com