#Rencontre avec… Gérald Chabert 

Directeur des Exploitations pour le Groupe èhôtels-Lyon 

Promu en juillet 2016 à la direction des exploitations du Groupe èhôtels-Lyon après avoir occupé les fonctions de directeur général du Mercure Les Deux-Alpes puis du Mercure Chamonix, Gérald Chabert a désormais la responsabilité de six enseignes (Collège Hôtel, Baràgones, Hôtel Saint-Paul, Fourvière Hôtel, L’Ermitage Hôtel et Là Haut sur la Colline). Un groupe hôtelier indépendant fondé par Jean Luc Mathias et Marianne Borthayre qui dispose de 162 chambres, sert 90 000 couverts par an et emploie près de 90 salariés. Confidences de l’un des acteurs majeurs du tourisme d’affaires sur la Métropole de Lyon.

Comment se porte le Groupe èhotels-Lyon ?
Nos filiales sont majoritairement en croissance. L’ouverture du Fourvière Hôtel a permis de doubler le chiffre d’affaires en deux ans, avec l’objectif de franchir le cap des 10 millions d’euros fin 2017.

Comment expliquer cette croissance ?
Tous nos établissements bénéficient d’emplacements exceptionnels, dans des bâtiments ayant une architecture très forte, et des concepts thématiques originaux, bien en phase avec les attentes du public. Cette  singularité nous offre un positionnement atypique sur le parc hôtelier lyonnais.

Dans ce contexte, le tourisme d’affaires est-il un moteur de croissance pour le Groupe èhôtels-Lyon?
Sans aucun doute. Aujourd’hui, il représente plus de 40% du chiffre d’affaires global. Ce segment client est en constante progression ce qui fait du tourisme d’affaires l’un de nos principaux axes de développement.

Quel est le profil de cette clientèle d’affaires ?
On séduit tous types d’entreprises qui souhaitent inviter leurs clients, prospects ou collaborateurs à vivre une expérience différente de l’hôtellerie classique, avec des établissements à fort caractère, ayant chacun leur propre identité. Tous disposent de quatre à six salles de séminaires. L’outil idéal pour accueillir des groupes de 10 à 90 personnes.

Quel établissement conseillez-vous en fonction de la demande des entreprises ?
Le Collège Hôtel va séduire en priorité ceux qui recherchent un lieu de réunion urbain, avec une atmosphère incitant à la cohésion d’entreprise à travers notre thématique d’école.
L’Ermitage Hôtel est idéal pour les entreprises qui cherchent une mise au vert proche du centre-ville à seulement 20 minutes de la place Bellecour. Ce lieu en surplomb panoramique de la ville, hors du temps, est particulièrement adapté aux séminaires créatifs ou de prospective stratégique. Ici, les entreprises se réinventent.
Enfin, le cadre extraordinaire de Fourvière Hôtel apporte une  très forte valorisation aux séminaires et à ses participants, avec un coût maitrisé.
Quel que soit l’établissement, nous bénéficions avant tout du rayonnement économique et de l’attractivité de Lyon ainsi que du formidable travail réalisé par L’Office du Tourisme et des Congrès.

Le groupe èhotels-lyon a-t-il encore des projets dans les tiroirs ?
Nous travaillons actuellement sur deux nouveaux projets.
Le premier sera situé à proximité immédiate de l’Ermitage Hôtel et de Là Haut sur la Colline, au Mont Cindre, où nous réhabilitons actuellement un ancien corps de ferme. Ce nouvel établissement qui ouvrira fin 2018 aura sa propre identité mais fonctionnera en synergie avec nos deux autres adresses existantes.
Le deuxième projet, prévu pour une ouverture début 2020 n’est pas à Lyon, mais dans le quartier historique de la ville de Toulon, aujourd’hui en plein renouveau. Nous réhabilitons un ensemble d’immeubles face à l’Arsenal, pour le transformer en un hôtel de 60 chambres, avec SPA, bar-restaurant, salles de séminaires et terrasses.
Ces deux projets s’inscriront dans l’ADN du Groupe, pour continuer de faire vivre à notre clientèle une expérience hôtelière singulière.

Propos recueillis le 11 septembre 2017 – Pascal Auclair

Site Internet ehotels-lyon.com