L’événementiel : un secteur en arrêt

Séminaires Business Events rejoint Event Again

Un bilan qui frôle la catastrophe

Depuis l’arrivée de la pandémie de la COVID-19 en fin février 2020, trois quarts des événements qui étaient prévus durant l’année ont été annulés voir reportés. Un véritable coup de massue qui a mis le monde de l’événementiel à genou. En France, le secteur accuse une perte de chiffre d’affaires de plus de 80%, mais également une menace au quotidien de perte de milliers d’emplois.

L’inquiétude est donc à son comble pour cette filière qui génère plus de 450 000 emplois directs et indirects dans le pays. Depuis mars, séminaires, salons, congrès, événements culturels, sportifs et mariages… sont à l’arrêt avec une reprise timide à la rentrée. Contrairement au secteur de la restauration et de l’hôtellerie qui a pu reprendre une activité presque normale pendant le déconfinement.
La profession ne voit guère d’amélioration et ne cesse de réclamer un échéancier de reprise normale progressive devenu vital. Mais également un accompagnement de la part des pouvoirs publics pour sauver le secteur. Suite à la deuxième vague et l’endurcissement des mesures sanitaires à travers de nouvelles restrictions, notamment la baisse de la jauge autorisée pour les événements, suivi par un reconfinement, le secteur se prend un nouveau coup de fouet qui le met, cette fois-ci, presque à terre.

L’annulation en cascade d’événements fait monter crescendo la colère des acteurs et le sentiment d’injustice se développe. Le protocole sanitaire imposé par le gouvernement était pourtant respecté et mis en œuvre à chaque événement. L’incompréhension est donc absolue.

Des mesures pour les entreprises jugées insuffisantes

Conscient des difficultés que rencontre le secteur depuis le début de la pandémie, le ministre Bruno Le Maire a annoncé en mois d’octobre dernier, l’élargissement des fonds de solidarité accessibles aux entreprises de moins de 50 salariés et à celles avec un seuil de perte d’activité abaissé à 70% pour bénéficier ainsi d’une prise en charge du chômage partiel par l’État à 100% et ce jusqu’à la fin de l’année 2020.
Un second dispositif a été également mis en place concernant l’exonération des charges sociales. Obtenue par les entreprises en lien avec l’URSSAF sur simple déclaration. Une exonération qui ne couvre malheureusement pour le moment que la période du 1er février au 31 mai. Cependant, de nouvelles mesures de soutien aux professionnels de la filière pourraient être annoncées. Cela reste bien évidemment en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et du dialogue entretenu.

Soutien entre professionnels

Cette crise a toutefois une seule vertu. Elle a permis  aux acteurs du secteur de se souder, de se remettre en question et de surtout rebondir en continuant à redresser la barre. En effet plusieurs manifestations et opérations de dialogue ont été lancées. Elles ont pour but de remédier aux différentes difficultés que rencontre la profession au quotidien depuis le début de la pandémie.  A titre d’exemple nous pouvons citer :

  • L’opération Alerte Rouge lancée par le syndicat national des prestataires techniques pour le spectacle vivant et l’événement. Cette action a pour but de sensibiliser les pouvoirs publics à la situation économique très inquiétante des entreprises toujours à l’arrêt depuis sept mois, sans visibilité sur l’avenir. Mais aussi de solliciter les aides du gouvernement estimées à 11 millions d’euros pour sauver le secteur.
  • Manifestations des indépendants à Lyon : commerçants, restaurateurs, acteurs de l’événementiel, groupe Lyon en Commun, UMIH, UPSE, continuent de manifester devant la préfecture du Rhône et place Bellecour. L’objectif est de faire entendre au gouvernement que les aides accordées aux entreprises ne sont pas suffisantes. Tous vêtus de noir, ils protestent contre les mesures prises dans le cadre du confinement.
  • Les professionnels de l’évènementiel se regroupent eux aussi dans le Rhône avec l’association « EVENT AGAIN ». Un bureau a été constitué et se présentera lors d’un webinar jeudi 19 novembre de 14 h à 16h.

Event Again :

Les sociétés qui le composent sont : Agence Ivanhoe, Mondial Events, Meetings, Anne Prost Organisation, Eurosono, Séminaires Business Events, Serge Magner Traiteur. Le but de l’association est bien entendu de défendre les professionnels (tous les métiers de l’évènementiel) auprès des élus et des institution, de proposer des doléances et demander les aides nécessaires pour soutenir les structures et leur permettre de résister à la crise. Ce sera aussi un acteur essentiel pour diffuser et faire remonter les informations. Mais également pour présenter lors de webinars hebdomadaires des spécialistes qui interviendront sur des points juridiques, financiers, sociaux… Ils répondront en direct aux questions, posées en ligne préalablement. EVENT AGAIN, basée dans le Rhône, entend bien sûr fédérer tous les professionnels des autres départements de  la région Auvergne Rhône-Alpes. Mail de contact : eventagain.asso@gmail.com

Un second chapitre post-confinement

Une reprise sous le signe du challenge attend les acteurs de la profession. En effet, ces derniers auront pour mission de relancer leurs activités et remobiliser leurs collaborateurs et leurs clients en BtoB comme en BtoC. Pour se faire, il suffit de suivre ces 5 commandements :

  • Être à l’écoute de sa cible en fournissant une information positive qui lui permettra de s’éloigner de la sphère vicieuse submergée par les informations toxiques sur la pandémie du COVID-19 ;
  • Définir et adapter de nouveaux objectifs (commerciaux, de notoriété, de développement du portefeuille client) en prenant compte la situation actuelle ;
  • Ajuster la communication à la situation. C’est-à-dire une communication événementielle honnête et surtout responsable compte tenu des dispositions légales et réglementaires mises en place ;
  • La reprise est encore en terrain flou et inconnu. C’est dans ce sens que chaque acteur du secteur doit mettre en place des dispositifs événementiels très souples. Et doivent donc s’adapter à un changement au quotidien avec des mesures d’hygiène et de santé extrêmement strictes ;
  • Avoir recours à la numérisation et aux outils en ligne dans la définition d’une stratégie de communication événementielle digitale axée sur le storytelling.

Un secteur en pleine mutation à l’ère du numérique

La vidéo et le live ont été et sont toujours au cœur de cette crise sans précédent. Réunions à distance, vidéos conférences sont devenus les stars de notre quotidien. Leur adoption a été rapide,  grâce notamment à l’avancée considérable de la technologie. Aujourd’hui on peut désormais presque tout faire à distance.

En effet, Il est possible de dialoguer avec un public, d’interagir et d’intervenir en direct. Autant de possibilités qui facilitent l’adoption du format d’événements 100% digitaux, qui s’adressent à tous les sens, pour créer intelligemment des expériences mémorables. L’autre avantage non négligeable de la digitalisation des événements est le mode de diffusion, qui peut être également choisi selon l’objectif souhaité. Une diffusion sur les réseaux sociaux comme Youtube, Facebook ou encore Instagram pour le grand public. Mais aussi une diffusion sur des réseaux privés où l’invitation est requise pour y participer dans le cadre d’un événement plus confidentiel.

Aujourd’hui et plus que jamais, la profession de l’événementiel doit se réinventer pour pouvoir survivre et remonter la pente.  Pour se faire chaque acteur de la filière doit désormais intelligemment proposer des solutions alternatives en ligne sur des formats digitaux. Et ce, en cas d’annulation d’événements prévus en présentiel. L’objectif est de pouvoir pallier au manque à gagner et de rassurer les clients et les futurs prospects sur la faisabilité et la réussite de leurs événements.
Dans un environnement où le doute règne, les opportunités se font rares. Elles ne sont donc désormais accessibles que si les acteurs décident de se réinventer. Et cela passe à travers la création et le lancement de nouveaux services et l’adoption d’un nouveau format de l’offre événementielle.

Autres actualités séminaire


Etablissement du moment

IMPERIAL PALACE
Allée de l'Impérial
74000 Annecy

Commander le guide papier

Les guides

Les guides événementiel, incentive, tourisme d'affaires
Réservé aux entreprises, agences et organisateurs de séminaires et d’évènements

Demande de devis

-->